La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

DIABÈTE FÉLIN

 

SYMPTÔMES

Le diabète félin est causé par un manque d'insuline (insulino-dépendant / chez 75% des cas du diabète chez le chat) ou une diminution de réponse à l'insuline des cellules de son corps (non-insulino-dépendant / dû à certains facteurs tels que l'obésité). Tous les chats sont susceptibles de développer du diabète, mais les chats plus âgés et/ou mâles sont plus à risque. Un chat sur 500 développera la maladie.

Étant donné que le sucre sanguin augmente dans le sang dû au manque d'insuline, le seuil rénal est dépassé. C'est-à-dire que le surplus de sucre ne pouvant être métabolisé est excrété dans l'urine
par les reins. L'animal est donc porté à uriner beaucoup plus, celui-ci se déshydrate et donc doit boire beaucoup plus. On dit alors que l'animal est polyurique et polydypsique (il urine et boit beaucoup).

De plus, l'animal diabétique peut souffrir d'une perte de poids malgré un appétit plus grand. En effet, le glucose sert de carburant au corps et il est essentiel pour le bon fonctionnement du corps. Malheureusement pour vous le rappeler, le corps du chat ne peut plus l'absorber correctement dû au manque d'insuline ou au dysfonctionnement des cellules à la réponse à l'insuline. Finalement, le chat diabétique est plus tranquille et son poil devient terne.

DIAGNOSTIC

L'animal devra subir un examen physique afin d'éliminer toute autre possibilité de maladies ou d'infections. Certaines conditions peuvent nuire au traitement du diabète.

Par la suite, un test sanguin confirmera le diabète en établissant la valeur du glucose ou ''sucre'' sanguin. Soit le pancréas de l'animal ne sécrète pas suffisamment d'insuline ou le corps est devenu résistant à celle-ci. Une analyse d'urine est également recommandée, car la présence de sucre dans l'urine prédispose aux infections urinaires. De plus, les corps cétoniques sont mesurés dans l'urine. S'ils sont présents, cela assombri malheureusement le pronostic, car ils indiquent un état d'intoxication diabétique.

TRAITEMENT

Grâce à un mode de vie sain, à un régime alimentaire adapté et à un traitement par insuline, vous pouvez améliorer l’état de santé de votre chat diabétique. Les chats diabétiques nécessitent généralement un traitement à vie à base d’une préparation d’insuline. En administrant ainsi son insuline sur une base quotidienne, vous assurez ainsi une meilleure qualité de vie à votre chat et éviterez des complications.

Certains chats diabétiques réussissent à se passer de l’insuline après quelques semaines, voire quelques mois de traitement lorsque le diabète est non-insulino-dépendant. On appelle cela la «rémission clinique». La rémission ne signifie pas nécessairement que l’animal est guérit pour toujours et il est nécessaire de bien surveiller son alimentation et son mode de vie.

Au début du traitement, votre vétérinaire devra vérifier le dosage de l'insuline en effectuant des courbes de glycémie. Cette courbe lui permet de vérifier :

 

  • Si l’insuline administrée à votre chat donne des résultats et à partir de quel moment ces résultats sont visibles.
  • Quelle dose d’insuline permet de réduire son taux de glycémie.
  • Dans quelle mesure on peut observer une réduction de la glycémie chez votre chat et à quel moment elle se produit.
  • Quelle est la durée de l’effet de l’insuline chez votre chat.

 

Ainsi en compilant des glycémies sur une période d'un minimum de 12 heures, le vétérinaire surveille la réponse de l’animal à une dose d’insuline spécifique (en particulier chez les chats diabétiques en début de traitement ou chez ceux dont la dose d’insuline vient d’être modifiée) et de repérer les chats diabétiques qui ne semblent pas répondre au traitement par l'insuline, ce qui arrive parfois après une période de stabilité.


COMPLICATIONS

Si le diabète n'est pas pris en charge correctement ou laissé sans traitement, le chat pourra souffrir d'acidocétose diabétique, c'est-à-dire qu'il se développera dans son organisme des acides. Cette condition est une situation d’urgence au cours de laquelle on constate des concentrations en glucose sanguin extrêmement fortes ainsi qu’un manque important en insuline. Le corps utilise alors la graisse pour lui fournir de l’énergie. Des cétones se déposent dans le sang et les urines. Les symptômes de l’acidocétose diabétique comprennent  des vomissements, une haleine avec odeur de pomme et une respiration haletante. Une acidocétose diabétique non traitée peut entraîner le coma et la mort.

De plus, certains chats présentent une faiblesse des pattes arrières qui est due à une altération des nerfs entrainant une faiblesse. Cette condition n'est pas traitable, mais peut être améliorée en contrôlant le diabète.

Finalement, moins fréquente chez le chat diabétique, ce dernier peut développer des cataractes.