La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

NOUS REJOINDRE : 819-523-2303

Cliquez sur ce lien et venez nous voir sur notre page Facebook !

VERS DU COEUR

 

MALADIE

Le vers du cœur est un parasite infectant principalement le chien et très rarement le chat. Il se loge au niveau du cœur et des artères pulmonaires des chiens et des canidés sauvages. il peut mesurer adulte près de 30 cm. Ce parasite se transmet entre chiens via la piqûre de moustique. En piquant un chien porteur, le maringouin absorbe le parasite et peut ainsi le transmettre à n’importe quel autre chien. Ce ver se développera et ira se loger dans les artères pulmonaires et le coeur pour ensuite envoyer des larves (microfilaires) en circulation sanguine et continuer le cycle de transmission à d’autres chiens.

Par la suite, plus la quantité de vers augmentent, plus l'animal développera des symptômes tels que une perte de poids, de l'intolérance à l'exercice, de la léthargie, de la toux, de la difficulté à respirer, une enflure du ventre, des pertes de connaissance et même la mort. Les signes cliniques apparaissent sur des chiens lourdement infectés. Cependant la majorité des chiens infectés n'auront aucun symptôme. Il est donc important de faire des tests de dépistage pour identifier les chiens porteurs.

DIAGNOSTIC

Un test sanguin permettra de vérifier la présence de larves dans le sang. Le dépistage est recommandé aux 3 ans chez les chiens ne voyageant pas aux États-Unis et recevant une médication préventive mensuelle durant le mois de juin à novembre. Chez les chiens ne recevant pas de traitement, ayant des symptômes ou voyageant au sud du Québec, le test est recommandé sur une base annuelle.

TRAITEMENT ET PRÉVENTION

Le traitement du vers du cœur est coûteux et comporte certains risques potentiellement dangereux. En effet, lorsque les vers adultes meurent, ils peuvent se loger dans des artères et bloquer la circulation sanguine d'organes importants. Cela peut même entrainer la mort, votre animal devra être hospitalisé durant le traitement pour surveiller la réponse au traitement et les effets secondaires.

Avant d’amorcer un programme préventif, il faut tester tous les chiens pour détecter la présence de vers du cœur. Même si les médicaments préventifs sont sécuritaires, ils tuent les microfilaires. Ainsi un animal fortement infecté, se retrouvera avec des milliers de larves qui mourront et qui pourront déclencher un choc. Pendant ce temps, les vers adultes continuent de se développer et le chien continue d'être malade. Cela peut induire un sentiment de sécurité au propriétaire alors que la situation n'est pas réglée.

 

Fort heureusement, il existe des médicaments qui sont donnés en prévention, donc qui vont détruire les larves injectées dans le chien avant qu’elles ne deviennent des adultes. Ceux-ci doivent être donnés durant toute la période où il existe un risque de transmission, c'est pourquoi ils sont donnés mensuellement du 1er juin au 1er novembre inclusivement. Plusieurs de ces médicaments font une prévention pour ce parasite, mais aussi pour les puces, les vers intestinaux et autres parasites externes.

En conclusion, la prévention de la maladie du vers du cœur demeure la meilleure solution pour protéger votre compagnon !