La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

MALADIE DE LYME ET LES TIQUES

 

La maladie de Lyme est de plus en plus présente dans nos vies depuis les dernières années. Cela peut s'expliquer en partie par le réchauffement climatique et par la progression naturelle de la maladie.

QUI
Causée par une bactérie Borrelia burgdorferi qui est transmise par une piqûre de tique Ixodes infectée. Les humains peuvent aussi être infectés par la maladie de Lyme, mais seulement à partir d’une piqûre de tique infectée. La maladie de Lyme n’est pas transmise des chiens à l’humain.

TRANSMISSION
La période de transmission des tiques s'étend de la fonte des neiges à la fin de l'automne. Les périodes les plus à risque sont le mois de avril à juin (printemps) et l'automne (septembre, octobre et novembre). 

SYMPTÔMES

Contrairement à l'homme qui développe des symptômes rapidement, c'est 2 à 6 mois post-infection que le chien développera des signes cliniques. Toutefois, seulement 5 à 10% des chiens en développeront.

De la fièvre, de la léthargie, une augmentation des ganglions et une boiterie sont les premiers symptômes observés qui sont également auto-limitants après quelques jours. Par la suite, la réponse du système immunitaire est responsable du reste des conséquences observables chez l'animal (polyarthrite / boiterie, néphrite, myocardite, uvéite (problème oculaire), atteinte neurologique...). Le signe le plus fréquent est la boiterie qui ''change de patte'' dû à la polyarthrite.

QUOI FAIRE SI VOUS TROUVEZ UNE TIQUE SUR VOTRE ANIMAL ?

N'y touchez surtout pas, car l'homme peut attraper la maladie ! Appelez votre vétérinaire afin de prendre rendez-vous pour enlever la tique grâce à un crochet prévu à cet effet. La tique peut ensuite être envoyée au Laboratoire de santé publique du Québec pour en faire l'identification (les tiques se ressemblent beaucoup) et l'analyse (porteuse ou non de la bactérie).

DIAGNOSTIC

Il est important de ne pas surdiagnostiquer cette maladie. Ce n'est pas parce qu'un animal a une tique et qu'il tombe malade quelques mois plus tard que c'est automatiquement Borrelia burgdorferi qui en est la cause. Le diagnostic se pose avec le contact connu d'une tique, les symptômes, les résultats sanguins positifs et la réponse au traitement.

L'étape suivante est donc de tester le taux d'anticorps contre l'antigène qui est exprimé lors de la transmission de la bactérie (donc la vaccination n'interfère pas lors du diagnostic). Cela dit, un test positif ne confirme qu'une exposition et non pas la maladie.

TRAITEMENT

Encore en 2015, le traitement demeure controversé. Un traitement ne devrait être administré qu'aux chiens séropositifs avec des signes cliniques et ayant été exposés à une tique. De plus, lors de présence de protéines dans l'urine qui pourrait indiquer une atteinte rénale le traitement est également recommandé.

PROTECTION
Divers produits topiques ou per os existent afin de protéger votre compagnon des tiques et donc de la transmission de la maladie. Demandez à votre vétérinaire le meilleur produit pour le style de vie de votre chien. Il existe également des vaccins qui protègeront votre chien contre la bactérie (et non pas la tique ! ).

TIQUES
Ixodes scapularis, ou la tique brune du chevreuil, est responsable de la transmission de la bactérie.
La tique a un cycle de vie de 2 ans au cours duquel elle prend un repas à chacun de ses trois stades de développement (larve, nymphe, adulte). Les larves et les nymphes se nourrissent habituellement sur des petits mammifères tandis que la tique adulte infecte l'homme et le chien.
La tique doit être attachée entre 24 et 48 heures afin de transmettre la bactérie Borrelia. Toutefois, 5 à 10% des chiens infectés développeront des signes cliniques.